BLOCKING ou Comment créer un bon blocking pas à pas?

22-blockingBonjour à tous,
Pour moi, l'étape du blocking constitue la partie cruciale dans le développement d'un plan.

Dans cette étape, vous devrez marquer toutes les informations de pose y timing nécessaires afin que votre directeur comprenne parfaitement les décisions que vous allez prendre.

Le grand doûte de l'animateur novice est de savoir à quel moment cette phase se termine et ce qu'il peux faire pour améliorer son blocking.

Je vous transmets donc ici ma méthodologie pas à pas…

OBJECTIF
Comme je vous commentais plus tôt, le but de cette phase est de définir l'action par l'intermédiaire des extrêmes et des changements de direction. Pour cela, nous devons trouver:

CLARTÉ dans la NARRATION
APPEAL dans les POSES
ENTERTAINMENT dans le TIMING
ORIGINALITÉ dans les GESTES21-blocking-post-it

METHODOLOGIE
Voici donc les pas à suivre :
1. Créez les Poses clés manquantes : En vous basant sur les accents et sur les pauses de l’audio, marquez les poses principales en cherchant le contraste entre elles.( Je recommande de commencer avec la première et la dernière pose afin de savoir où le personnage commence et se termine et éviter des problèmes de mise en scène et hook up)
2. Faites le Copy Pairs : C'est-à-dire dupliquer ces poses clés afin de travailler le Rough Timing.
3. Travaillez le Rough Timing : Travaillez une première version du timing afin de définir combien de temps vont se maintenir vos poses clés et de définir la duration des transitions entre elles.
4. Marquez les Anticipations : Maintenant que vous connaissez la vitesse de vos actions, vous pouvez définir les anticipations nécessaires à ces mouvements.
5. Marquez les Breakdowns : En partant sur la base des anticipations marquées, choisissez quelles sont les parties que vous voulez “Favoriser” dans le mouvement. C'est-à-dire, quelles parties se déphaseront pendant le mouvement. Faites attention aux rough arcs, les overlaps et le spacing.(Je vous recommande d'utiliser le tweenmachine)
6. Marquez les Réactions : Selon les breakdowns marquées et les forces utilisées, vous pouvez maintenant créer les réactions de votre personnage.
7. Réajustez vos Poses : Une fois que vous avez toutes les poses nécessaires afin de définir les actions (Le combo Pose clé – Anticipation – Breakdown – Réaction – Pose clé), réajustez les différentes poses en relation des unes avec les autres.
8. Cherchez vos Rough Arcs : Dans les transitions, recherchez quels sont les arcs par lesquels passeront les différentes parties du corps et accentuez-les.
9. Travaillez le Timing : Enfin, jouez avec la position de vos clés sur la timeline pour exagérer le timing et de trouver un rythme intéressant. (Je recommande de travailler avec les courbes en spline pour mieux voir le timing)
10. Activez la visibilité de la scène et les accessoires puis faites un preview en Step.
11. Comparez avec vos vignettes.
12. Demandez feedback à vos collègues.
13. Présentez au directeur : Assurez-vous que vous avez marqué toutes les informations nécessaires afin de transmettre le message du plan et que vous avez communiqué clairement vos idées afin que votre directeur comprenne vos intentions.

CONCEPTS
Une fois terminé, vous devez vous demander si vos concepts fonctionnent :
• Intention et message : Est-ce que votre Blocking résume clairement l'intention et le message du directeur? Est-ce que votre plan fonctionne en séquence?
• Personnage : Est-ce que la pose correspond au caractère du personnage? À son anatomie, ses limitations?
• Action : Est-ce que l'on comprend parfaitement ce que votre personnage est en train de faire et transmettre à ce moment précis?
• État d'esprit : Est-ce que l'on comprend comment se sent le personnage et ce qu'il est en train de penser? êtes-vous en train de transmettre les poses vous avez planifié?
• Monologue : Avez-vous composé votre plan afin que l'on comprenne le “Thought Process” du personnage? Qu'est-ce qu'il lui passe par la tête, ce qu'il pense?
• Style : Ces poses correspondent-elle au style d'animation prévu?
• Progression : Aimez-vous ce que vous avez fait?êtes-vous sur que ce que vous avez fait n'est pas trop “cliché”? Comment l'aurais fait un autre animateur?

OUTILS
A défaut d'obtenir les concepts précédents, l'animateur possède ces outils afin d'arranger son plan :
POSES (Voir POSES)
• Movement : Avez-vous créé toutes les poses nécessaires afin de comprendre l'action (Key pose, Anticipation, Réaction)? Est-ce que chaque pose fonctionne avec la précédente et suivante? Avez-vous défini les arcs par lesquels passeront les différentes parties du corps et la façon dont ils vont se déphaser?
• Layout : Avez-vous profité de la scène et des objets pour renforcer votre action?
• Forces : Avez-vous trouvé les power centers et les forces externes et transmis à travers la ligne d'action l'intention du personnage? Avez-vous compris comment les choses se déplacent avant de les bouger?
• Physicality : Avez-vous vérifié la solidité de votre body dynamis et avez-vous marqué les angles du torse et des épaules selon le poids, de l'équilibre et des point d'appuis?
• Composition : Avez-vous dirigé l'attention du spectateur grâce à la composition et aux lignes de force?
• Design : Avez-vous maintenu une harmonie dans les poses, evitant le twinning, les tangentes?, ou, autrement dit : Est-ce que vos poses ont de l'appeal?
• Contrast : Avez-vous travaillé silhouettes et les espaces négatifs afin d'avoir poses simples et claires?
• Exagerate : Avez-vous exagérées suffisamment vos poses, en faussant si nécessaire et en utilisant le squash & stretch?
• Entertainment : Avez-vous utilisé toutes les parties du personnage afin de transmettre votre intention?

TIMING (Voir TIMING)
• Timing Narratif : Avez-vous utilisé le timing afin de diriger le spectateur vers le centre d'attention et de ne pas le confondre?Êtes-vous sûr que le spectateur peut suivre clairement le mouvement ?
• Timing Mécanique : Avez-vous vérifié que le personnage bouge naturellement dans son environnement et qu'il se confronte correctement aux forces qui l'entourent?Avez-vous vérifié que le personnage ait du poids?
• Timing Rythmique : Avez-vous évité d'avoir un rythme trop répétitif et ennuyeux? Avez-vous joué suffisament avec la texture pour rendre votre plan crédible et intéressant? Le rythme que vous avez choisi appui-t-il l'émotion et le message de votre plan? Avez vous exagéré suffisamment votre timing?

ASTUCES
• Essayez de travailler en Full Key (Clé sur tous les controleurs) et dans la mesure du possible en FK afin de maintenir une relation entre les éléments.
• Pour vérifier si vous avez créer toutes les poses nécessaires, passez à spline et regardez s'il vous manque un beat ou un geste nécessaires à la compréhension de votre plan.
• Attention: Ne marquer pas les excentrics action tout de suite (Tremblements, petits gestes isolés, overlaps…) pour pouvoir travailler votre spacing dans l'étape suivante sans être géné avec trop de poses.
Pour savoir si vous avez marqué trop de poses, c'est aussi simple que de passer à spline et effacer les pose dont vous doutez et de vérifier si celà modifie drastiquement votre animation. Si tel est le cas, alors c'est que vous avez marqué un ease, une excentric action ou une information innécessaire qui vous gênera pour travailler votre spacing en condition.
• Quand je ne suis pas conditionnée par un audio, J'ai l'habitude de réduire au maximum mon timing pour que l'animation soit plus interessante.
Je travaille habituellement mon blocking en mode Spline mais j'alterne avec le mode Step afin de voir qu'elles sont les poses qui me manquent.
Utiliser le monologue intérieur comme outil de timing. Si vous avez des problèmes lorsque vous travaillez votre timing dans cette phase, enregistrer un monologue intérieur et utilisez l'audio comme référence dans votre programme 3D.

Personnages cedés par boutique23.com

J'espère que ça vous a servi…
Continuer à animer!!!

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

Garder

5 commentaires à propos de “BLOCKING ou Comment créer un bon blocking pas à pas?

  1. excellente explication. Très nécessaire pour ceux qui sont dédiés à l'animation car il y a beaucoup de critères différents lorsqu'ils organisent le développement d'un plat d'animation. Merci pour le partager.

  2. Thank you!! Always good to have in words that we sometimes have only roughly unconcious on our minds and end up missing specially when we need it the most (times when we’re lacking productivity specially!). A superb and clarifying explanation, and a lot of special tricks I’ll use certainly!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *